FANDOM



Signification :Modifier

La pomme de la discorde est une expression venant de la mythologie grecque, tirée d'un épisode mettant en scène la Déesse de la discorde, Éris. Elle qualifie le sujet d'une dispute. Cette expression est entrée dans la langue française à la Renaissance, grâce à Agrippa d' Aubigné.

Le Jugement de Pâris de Rubens, vers 1638-1639, huile sur toile

Illustration de l'origine de la pomme de la discorde (Le Jugement de Pâris peint par Rubens, vers 1636-1639

Mythe :Modifier

Dans cet épisode, Éris, la déesse de la discorde(Discordia en latin), vexée de ne pas avoir été invitée aux noces de Pélée et Thétis sur l'Olympe où tous les autres Dieux étaient invités, jeta au milieu du banquet une pomme d'or (venant du jardin des Héspérides) sur laquelle il était écrit : " À la plus belle". Comme Héra, Athéna, et Aphrodite voulurent toutes les trois le fruit, elles se disputèrent. Etant donné que Zeus ne voulait pas départager les déesses, il chargea Pâris, berger mais fils de Priam et le plus beau des mortels, donc la personne la plus qualifiée pour cette mission de le faire. Les trois déesses, grâce à Hermès, se rendirent alors sur le mont Ida (chaîne de montagne, en Turquie actuelle) où se trouvait le jeune homme. Commença alors le jugement de Pâris : en échange du fruit,  Athéna lui offrit la réussite, Héra la souveraineté de tous les hommes et la richesse, et Aphrodite lui promit l'amour éternel d' Hélène, la femme de Ménélas. Pâris accorda alors le fruit à Aphrodite. Il enleva Hélène, ce qui déclencha la guerre de Troie.

C'est donc pour cela qu'aujourd'hui on parle de la pomme de la discorde comme le sujet d'une dispute

Sources :Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .